Mons-Maubeuge-Paris en Namur-Charleroi-Maubeuge-Paris

Wegwijs in dienstregelingen, tarieven en vervoersvoorwaarden voor internationale reizen.
Gesloten
joverwimp
Berichten: 30
Lid geworden op: 15 feb 2018, 10:24

Mons-Maubeuge-Paris en Namur-Charleroi-Maubeuge-Paris

Bericht door joverwimp » 10 apr 2018, 16:16

Eind dit jaar een nieuwe verbinding, goedkoper dan hst ?
www.laprovince.be/216284/article/2018-0 ... -le-thalys:

Alors que le Thalys wallon est toujours à l’arrêt (définitivement ?), le ministre de la Mobilité, François Bellot, travaille sur un double projet de lignes transfrontalières vers Paris, au départ respectivement de Namur et de Mons, par le moyen de trains classiques. Une solution plus lente, mais moins onéreuse pour les clients. La ligne Mons-Paris pourrait être fonctionnelle fin 2018 ou début 2019.

Depuis l’arrêt des Thalys sur la dorsale wallonne, en 2015, il n’existe plus de ligne transfrontalière directe entre Namur et Paris, pas plus qu’entre Mons et Paris. Pour rallier la capitale française, il faut prendre le Thalys à Bruxelles ou se débrouiller avec les trains français. Mais François Bellot (MR) tient à rétablir le contact. La solution qu’il envisage est une double ligne : d’un côté au départ de Namur, via Charleroi et Maubeuge, de l’autre au départ de Mons (par la ligne 96) avec un arrêt à Aulnoye-Aymeries (à côté de Maubeuge).

En ce qui concerne Mons-Paris, « i l faut encore déterminer où le train s’arrêtera en France et sa cadence exacte. Pour l’instant, deux allers-retours par jour sont envisagés », explique Mélisa Blot, porte-parole du ministre Bellot. Pour l’heure, le cabinet est en attente des rapports techniques de la SNCB. Parmi les problèmes à résoudre, il y a l’homologation des trains français en Belgique et vice-versa. Pour éviter de perdre du temps avec la procédure, la liaison serait lancée en deux temps. Fin 2018 ou début 2019, les passagers devraient prendre une correspondance à Aulnoye-Aymeries et embarquer dans un train français. Ensuite, vers le printemps 2019, un seul train serait nécessaire.

Moins cher mais plus lent
Pour Mélisa Blot « cette solution serait moins chère et plus flexible que le TGV pour les voyageurs. Le prix ne dépasserait pas 60 % du tarif Thalys. La liaison serait très utile pour les travailleurs mais aussi pour les étudiants ». Revers de la médaille, le trajet serait sensiblement plus long. Sa durée exacte ? Le cabinet ne souhaite pas s’avancer aujourd’hui : « elle dépendra grandement des arrêts, de la correspondance et des heures de circulation. »

Selon Mme Blot, la France serait également demandeuse de ces nouvelles liaisons. La ligne vers Namur permettrait notamment aux Français de rejoindre plus facilement l’aéroport de Charleroi. Des discussions sont en cours avec Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France.

Cette solution enterre-t-elle le Thalys de la dorsale wallonne ? « Pour l’instant, on n’envisage pas de le réintroduire », commente Mélisa Blot.

À ce stade, les autorités montoises n’ont pas été contactées, mais que pensent-elles de cette liaison ? « En tant qu’échevin, je me réjouis que le ministre Bellot apporte une solution », répond Nicolas Martin, échevin de l’urbanisme et du développement économique (PS). « Mais je regrette que pendant quatre ans, on ait coupé Mons d’une liaison ferroviaire avec Paris. » Une liaison qui, rappelle-t-il, existait depuis 1846 ! « Tout ce qui peut être fait pour réparer cette erreur est bon, mais je continue à déplorer le fait que le gouvernement Michel ait supprimé le Thalys en 2015, car il fonctionnait bien et permettait de desservir les grandes villes wallonnes, avec un taux d’occupation qui frôlait les 60 %.


Gebruikersavatar
Shrek
Berichten: 8865
Lid geworden op: 01 feb 2006, 22:09

Re: Mons-Maubeuge-Paris en Namur-Charleroi-Maubeuge-Paris

Bericht door Shrek » 10 apr 2018, 17:58

Exact hetzelfde had je al eens geplaatst (zie viewtopic.php?f=44&t=13295&start=60#p237452 )
Dit topic gaat dus dicht.

Gesloten